Que fais-tu dans la vie? La question qui me fige!


Lors de nouvelles rencontres, et après plusieurs tentatives pour bien prononcer mon nom « Ouassima » (ce n’est pas gagné du premier coup, on s’entend, ce n’est pas un nom commun) on me bombarde de la question fatale : « que fais-tu dans la vie? »

Et là… Que dois-je répondre? Je suis coach ou je fais du coaching?

Vous me diriez c’est quoi la différence entre les 2 ? et bien, regardons ces 3 définitions :

Être : l'expérience d'être vivant et conscient de l’énergie créatrice qui coule en soi

Faire : agir, accomplir une activité, mettre en place, etc.

Avoir : représente notre relation avec les êtres et les choses qui nous entourent

Lorsqu’on vous pose la question : avez-vous une voiture, vous répondez avec le verbe « avoir » : j’ai une voiture! Et non, je « suis » une voiture! Alors, pourquoi répondre à la question que « faites »-vous? Par : je « suis »!

« Faire » ce n’est pas « vivre, exister, être »

On s’identifie à ce qu’on fait; si nous ne faisons rien, nous ne sommes rien!

Chacun de nous a mil-et-un talents et missionS de vie explorés, en attente d’être découverts ou à jamais inexploités : on dessine, on chante, on danse, on aide, on partage, on anime, on coordonne ….Et tout ceci en même temps! Nous sommes donc bien plus qu’un Job!

Nous sommes actions, mais aussi… émotions, pensées, respirations, corps, et bien plus...

Nous SOMMES!

Après avoir accompagné des personnes âgées pendant plusieurs années, j’ai pris conscience de l’amertume, le regret avec lesquels ils vivent… ou de la nostalgie de leurs vies passées : « J’étais pilote », « j’étais professeur » ...

Après la retraite, certains foncent dans différentes activités, on veut être utile, remplir le vide, encore « faire » …

D’autres prennent une retraite de « la vie »; elle devient morne, ennuyante, ils ne se sentent plus utiles, ils n’ont plus de place dans le monde.

N’est-ce pas à cause de notre compréhension erronée de la vie?

D’un faux usage du verbe « être »!

D’être toujours dans le « Faire »!

Observez autour de vous l’impact de se définir avec son emploi :

  • Je suis médecin

  • Je suis sans emploi

  • Je suis chauffeur de taxi

  • Je suis artiste

Chacune de ces phrases peut entrainer l’individu dans un tumulte émotionnel : la fierté, ou le regret, le sentiment de supériorité ou d’infériorité, l’impuissance ou la volonté, l’envie, la jalousie, le respect ou la crainte…

Sortant de ces définitions absurdes

Lorsqu’on se définit avec ce qu’on fait, on se réduit! On ne respecte pas son pouvoir, son Humanité!

Rappelez-vous que vous être grand, avec des capacités énormes, des possibilités infinies!

Vous êtes un humain lumineux avec un très grand potentiel, votre présence, votre sourire, votre présence est un miracle en soi sur cette terre.

Vous avec des chances inouïes et VOUS choisissez celleS qui vous conviennent

Vous êtes libre d’en profiter quand et comme vous le souhaitez…

Désormais, lorsqu’on vous demandera : que faites-vous ? que répondrez-vous?


Inscrivez-vous a la newsletter

CoreMagik est une maison de création est une boutique qui offre des Outils Concrets et Magiques pour inspirer et soutenir les femmes et les hommes dans leur ascension personnelle et leur prise de Pouvoir Créateur

À propos

Contactcoremagik@gmail.com  

Politique de confidentialité et règlements de la boutique  

Tous droits réservés © Coremagik 2020     

Inscrivez-vous a la newsletter